Hôtel : comment agir en cas de vol ?

Jean-Dominique Lelong

Les vacances approchent et vous êtes nombreux à choisir l’option hôtel pour vos déplacements saisonniers. Du repos, rien de mieux après une année chargée ! Sauf quand des petits désagréments viennent chambouler ce repos tant attendu.

Que faire dans ces cas là ?

En cas de vol de votre voiture ou de vos effets personnels, l’hôtel est responsable presque dans tous les cas, cela dépend de la situation.

L’hôtelier est constamment responsable des véhicules qui se trouvent sur son parking, qu’il soit surveillé ou pas. Il ne pourra pas se considérer comme non responsable dans le cas où un panneau « parking non gardé » était présent. Le gérant de l’hôtel est d’ailleurs, selon la loi, « présumé responsable des vols commis sur le parking même si celui-ci non clos, est accessible à tout public ».

Concernant les vols commis dans votre chambre d’hôtel, l’hôtel est là aussi considéré responsable.

Vous devrez donc être indemnisé, peu importe le statut du voleur, qu’il soit un membre du personnel, un autre client ou une tierce personne.

Cependant, l’hôtelier pourra exclure sa responsabilité si et seulement s’il prouve une négligence de votre part.

Par exemple, si vous décidez de laisser vos bijoux d’une grande valeur dans votre chambre, plutôt que de les ranger dans le coffre de l’hôtel, il ne sera pas responsable. Un autre exemple : si vous savez que l’hôtel n’est pas surveillé vous devez être vigilant et ne pas laisser traîner vos affaires dans la voiture.

Ainsi, vous êtes prévenu, si vous vous faites voler votre voiture sur le parking de l’hôtel ou vos biens dans la chambre, il faudra faire valoir vos droits à l’indemnisation auprès de l’hôtelier.

Mais à quel montant d’indemnisation aurai-je droit ?

On a vu précédemment que la responsabilité de l’hôtelier ne pouvait être que rarement exclue, mais le montant de l’indemnisation peut, quant à lui, être limité.

Cependant il n’y a pas de quoi paniquer ! Les plafonds s’élèvent à 50 fois le prix de la chambre dans le cas de biens dérobés à l’intérieur de votre véhicule et 100 fois le prix de la chambre dans le cas où la voiture a été volée.

À savoir : l’indemnisation peut être totale dans le cas où une faute de l’hôtelier ou d’un de ses employés est a été constatée.

Par exemple : si le parking est annoncé comme « surveillé, si les engagements ne sont pas tenus c’est considéré comme une faute et vous pouvez ainsi déplafonner le montant de l’indemnisation à laquelle vous avez droit.

Ainsi, vous avez peu de chances de ne pas être remboursé pour les biens que vous avez perdus pendant votre séjour à l’hôtel, mais il vous faudra être très vigilant.

Pensez donc à vous assurer avant tout départ en vacances ! 

Catégories : Uncategorized

Laisser un commentaire