La sécurité sociale étudiante : Que va-t-elle devenir ?

Jean-Dominique Lelong

Cette idée faisait partie des promesses de l’ancien candidat d’En Marche ! Va-t-il mettre fin aux mutuelles étudiantes ?

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, souhaiterait rattacher la Sécurité Sociale étudiante au régime général. Ainsi, le régime d’assurance maladie des étudiants, à présent géré par dizaine de mutuelles régionales, sera entre les mains du « régime général ou au régime dont l’affilié relevait avant de devenir étudiant ». Cette mesure serait censée simplifier et « améliorer le service » rendu, ainsi que « dégager des économies ».

Depuis octobre 2015 la Mutuelle des étudiants est déjà rattachée à l’Assurance maladie pour la couverture de base de ses affiliés.

Emmanuel Macron veut en finir avec les mutuelles étudiantes

L’idée première d’Emmanuel Macron était de supprimer le statut des mutuelles étudiantes pour intégrer les étudiants au régime général de la Sécurité Sociale.

Mais, pourquoi ?

De nombreux scandales financiers et dysfonctionnements ont motivés cette décision.

Comme celui de 1998 : l’affaire des emplois fictifs de la MNEF (l’ancienne LMDE).

Les mutuelles étudiantes ont une mauvaise image et notamment une image de faible productivité. Nombreuses sont les personnes qui considèrent que c’est un service de pauvre qualité et que les salaires sont indécents.

En 2015 : mise sous sauvegarde de justice de la LMDE avec 35 millions d’euros d’endettement.

Et dernièrement, le procès de Landes Mutualité du groupe Vittavi au sujet d’une perte de 30 millions d’euros et d’une liquidation judiciaire.

N’attendez pas la conclusion de cette décision pour vous couvrir !

Malgré cette envie de révolutionner la sécurité sociale des étudiants, tant que la décision n’est pas prise, il est nécessaire de se couvrir en tant qu’étudiant.

Les mutuelles étudiantes ont un avantage : leurs tarifs sont très attractifs !

Cependant, les étudiants ne sont pas obligés de passer par ces mutuelles spécialisées. Effectivement, ils peuvent souscrire une mutuelle traditionnelle, un peu plus cher mais dont la solidité financière est avérée et le service de qualité.

Petite astuce : pour réduire les tarifs de la mutuelle, il vaut mieux passer par un courtier pour comparer les différentes mutuelles.

Catégories : Uncategorized

Laisser un commentaire