Assurer vos objets connectés, qu’est-ce que ça vaut ?

Jean-Dominique Lelong

D’ici 2020, on estime que les Français possèderont environ 30 objets connectés par ménage. Présentent-ils un danger ? Devons-nous alors les assurer ?

Les objets connectés sont en pleine expansion, mais cela ne mène pas qu’à des choses positives. De plus en plus de risques liés à ces objets se développent comme les vols de données, par exemple. Vous ne devez plus fermer les yeux à ce sujet et c’est pour cette raison que la question se pose !

Les objets connectés, qu’est-ce que c’est exactement ?

Les objets connectés sont des appareils, des accessoires et des équipements dit « intelligents » grâce aux capteurs et aux émetteurs électroniques qu’ils possèdent. Ils sont capables de rentrer en contact avec vous, ils peuvent également vous procurer des informations et analyser des données.

Des risques existent ! Lesquels ?

Ces objets vendent du rêve ! Ils permettent de simplifier le quotidien et de rendre plus agréable votre vie de tous les jours. Mais, ils posent des vrais problèmes de sécurité. En effet, un intrus peut serpenter entre le fameux objet et son utilisateur, ce qu’on appelle un « hacker ». Cet importun a la possibilité de voir tout ce que vous faites sur votre smartphone. Il peut s’approprier votre identité pour perpétrer des duperies : des vols, des harcèlements, des fraudes à la carte bancaire, par exemple !

Devons-nous nous assurer contre ces risques ?

Dorénavant, il existe des offres de « cyber-assurance » dont les garanties comprennent un volet préventif, dans le but de dompter les risques que comportent les objets connectés et les remèdes pour sécuriser les données collectées. Il y a également une surveillance en ligne pour repérer les fraudes.

En cas de grave préjudice, l’assuré peut être dédommagé à la hauteur du préjudice subi, qu’il soit financier ou même psychologique.

Comment savoir si vous avez vraiment besoin de cette assurance ?

Il faut que vous listiez vos besoins, que vous analysiez tous vos objets et les dangers potentiels qu’ils présentent.

Si vous considérez que ces risques doivent être couverts, comparer les offres d’assurance à l’aide d’un courtier, il examinera la cotisation, les plafonnements d’indemnisation, les garanties et le montant des franchises.

Catégories : Uncategorized

Laisser un commentaire